Tag Archives: athena

PRODIAT : un contrat au service du développement des personnes et des entreprises

5 Oct PRODIAT

PRODIAT, développé par OPCALIA, est un contrat de professionnalisation particulier où la formation est réalisée dans l’entreprise pour permettre une vraie adaptation à la PRODIATréalité du contenu du poste.

Concrètement, le salarié embauché en PRODIAT reste dans l’entreprise pendant toute la durée de son contrat et bénéficie d’une formation adaptée au poste reconnue à l’issue du contrat par une attestation. L’entreprise désigne un tuteur qui accompagne le salarié embauché en PRODIAT afin de faciliter son intégration dans l’entreprise et d’optimiser sa formation.

L’entreprise est indemnisée par OPCALIA pour la formation qu’elle assure (Pour la branche Textile, Mode, Cuir l’indemnisation est 10 € par heure de formation, soit 1500 à 4000 € par contrat)

Le contrat doit être un CDI ou un CDD d’une durée de 6 à 12 mois, à plein temps ou à temps partiel.

La durée de la formation doit représenter :

  • entre 15 et 25 % de la durée de la professionnalisation (durée du contrat si CDD ou de 6 à 12 mois si CDI)
  • un minimum de 150 heures et un maximum de 400 heures.

Il n’y a pas de conditions d’âge pour pouvoir bénéficier d’un contrat PRODIAT et la plupart des personnes peuvent en bénéficier lors de la conclusion d’un nouveau contrat.

ATHENA STUDIO, organisme de formation architecte, accompagne la mise en place du contrat PRODIAT et son déroulement afin de :

  • définir le référentiel du poste (liste des compétences nécessaires)
  • Aider à la recherche et la sélection de candidats
  • réaliser l’ingénierie pédagogique de la formation
  • établir les dossiers administratifs
  • réaliser les principaux bilans de tutorat avec le salarié et le tuteur

Le contrat de professionnalisation PRODIAT est cumulable avec le contrat de génération.

Pour en savoir plus sur PRODIAT, n’hésitez pas à nous contacter ou à contacter OPCALIA.

Publicités

Athena et le coaching : une longue histoire !

26 Mar Athéna et Télémaque - Marc Chagall

L’étymologie est passionnante, elle nous révèle le sens profond des mots et nous en dit long sur l’histoire des idées.

Ainsi, le mot « coach », dans son acception actuelle, trouve son origine au XVIe siècle en Hongrie puis voyage en France et en Grande-Bretagne avant de connaître un succès planétaire.

CocheLa ville hongroise de Kocs (prononcer kotsch) est située sur sur la route entre Vienne et Pest ; ancien relais de poste, elle a donné son nom à une voiture à cheval « Kocsi ». Le nom est passé en Français sous la forme « coche » (dont le conducteur s’est appelé le cocher) et en Anglais « coach ».

Autour de 1830, le mot « coach », à partir de ce sens de « grande voiture à chevaux », a évolué, dans l’argot de l’Université d’Oxford, vers le sens figuré «instructeur / formateur», pour désigner un tuteur, un mentor, qui «transporte» l’élève vers un examen. Le mot sera utilisé dans le domaine sportif en 1861.

En France, des recommandations officielles préconisent l’utilisation de « mentor » pour « coach » et de « mentorat » pour « coaching ».

Un mentor est celui qui sert de guide, de conseiller. Le mot provient de la mythologie grecque où Mentor (en grec ancien Μέντωρ / Méntôr), est le précepteur de Télémaque, fils d’Ulysse.

Athéna et Télémaque - Marc Chagall

Dans les chants II et III de l’Odyssée, écrits vers la fin du VIIIe siècle av. J.-C., Homère raconte comment la déesse Athéna, sous les traits de Mentor, soutient  Télémaque et l’incite à ne pas céder aux prétendants au trône de son père et à entreprendre le voyage pour retrouver Ulysse.

Ainsi, en voyageant dans l’espace et dans le temps, nous pouvons affirmer qu’il y a 27 siècles, Athéna pratiquait déjà le coaching !